100 km de Millau

16 oct 2012

Compte rendu de Sandrine J et Cécile:

Mes premiers Cent Bornes …Qu’importe le temps, tant qu’il y a l’ivresse...
14 mois d’entrainement …2487 KMS …des centaines de tours de stades, des dizaines et dizaines de sorties longues … Je décide de m’inscrire au 100 KMS de Millau et je demande à ma sœur si elle veut bien le faire avec moi. Sa réponse est « non, tu es folle, c’est énorme 100 bornes « …Je vous passe les détails. Puis deux jours après elle me dit oui, puis non, puis re oui ! Bref un beau matin j’ai pris les deux dossardsJ, tellement tôt que nous avons eu les dossards 4 et 5. Je ne pouvais pas vivre cette première expérience sans elle avec qui j’avais chaussé mes premières baskets 3 ans auparavant.
Nous organisons notre voyage, nous sommes 30 à partir et peut être autant nous ont suivis par correspondance …MERCIIIIIIIIIIIII vous avez fait de cette journée un moment inoubliable.
Départ 9H30 du parc de la victoire, nous sommes tous là pour faire cette longue marche solennelle jusqu’ au vrai départ à 10H00.

PANNNNNNNNN , c’est parti Céc et moi partons doucement et allons retrouver nos deux vélos, Nico mon mari et Hodha . Folly Concorde est avec nous,
Il a pris un dossard juste pour nous accompagner sur le marathon, « Merci Concorde « !
Le paysage est magnifique, il fait à peu près beau et les kms défilent. On prend bien soin de nous, même pas la peine de demander, on nous tend à boire et à manger. C’est super beau les coureurs, les vélos …Tout le monde s’encourage, les bénévoles sont adorables. On arrive au Marathon sous une pluie torrentielle, tous nos supporters sont là, on les entend hurler de loin c’est magnifique. J’ai des frissons de bonheur. Tout va super bien, on entre dans le gymnase et là on doit abandonner Hodha, Nico, et Folly. Merci on a fait une équipe formidable !
On prend du courage, on quitte ce gymnase et on repart en se disant que dans quelques heures on repassera par là pour notre finish !
On re trouve notre fan club, je vois dans leurs yeux un mélange de fierté et de peine de nous voir repartir sous cette pluie horrible !!!! Mon philippe et Mon Mathias prennent le relais. Céc est devant mais m’attend toujours au ravito. Elle est en super en forme, les yeux gonflés par la pluie mais elle gueule donc tout va bien J
J’ai un moral d’acier mais après le 52ème kilomètre je vais mal, très mal …J’ ai froid , je tremble, j’ai mal à la tête et envie de vomir . Philippe m’encourage beaucoup, il me parle mais je suis dans une bulle et essaye de remonter la pente ; je prends un advil, mange un peu et j’ai peur que les médecins me voient comme ca et m’arrêtent. J’arrive enfin au 60ème , vu la photo j’ai pris au moins 15 ANS J. Et là un Médecin m’arrête me regarde droit dans les yeux et me dis « ca va Madame » . Je fais de mon mieux pour lui répondre « oui très bien ! Mais il n’est pas fou …il ne me quitte pas des yeux dans le gymnase. Il est l’heure de quitter nos deux vélos, merci les gars vous avez eu 20 KMS de côtes et de pluie ; Babouche et Francesca prennent le relais, on a 10 kms pour arriver St AFRIQUE , je vais super bien , ca monte grave j’alterne marche et course. Nos supporters sont trop mignons ils sont là presque à chaque ravitos, ca fait tellement du bien de les voir, j’entends mon téléphone bipper j’ai 22 textos ! Babouche et Francesca me racontent plein de trucs histoire que le temps passe plus vite pour moi, ils sont trop mignons. Merci à tous vous m’avez tellement aidée ! A st Afrique on se change, on prend une soupe chaude et assistons à un super concert de Pierrot et ses chanteurs. On allume nos lampes et la nuit est à nous, on est seul, la route est déserte, juste quelques petites loupiottes. C’est tellement bon cette sensation d’être seule au monde !!! Les habitants ont allumé des petites bougies pour qu’on se sente moins seule. On est là Babouche Cécile, Francesca et moi à refaire le monde, on alterne toujours marche et course mais on est bien. Je veux rattraper mon retard dans les descentes mais je sens mon genoux qui souffre, je sens qu’il veut me lâcher. JE LUI PARLE, MAIS IL NE M’ECOUTE PAS !!! Au 80ème je demande l’avis d’un médecin qui me dit bon ben …Je réponds bon ben je repars et on verra demain. Il me sent bien déterminée m’asperge d’un pschitt froid et hop c’est reparti. 82 , 84 , 90, 92 , 96 on tient le bon bout ON VA LE FAIREEEEEEEEEEEEEEEEEEEE allez CEC, nous sommes un peu désarticulées mais nous avançons, je me recoiffe au 96ème et nous repartons au pas de course (petits les pas J), nous profitons de ces derniers instants seules avec Francesca , nous admirons le viaduc …98 Lolo hurle allez les filles vous y êtes presque , il court avec nous , Cécile met le turbo, elle se fait un kiff J tous les 200 mètres un ou une de nos supporters entre dans la course, ca hurle, ca rigole, il y a déjà des yeux pleins de larmes tellement ils sont fiers de nous . Je contiens mes émotions, il faut franchir la ligne. On entre dans le parc de la victoire, Cécile est là elle m’attend, on se prend la main et on remonte cette longue allée main dans la main. Je ne sais même pas si je pleurais, rigolais, ni même si je respirais en tout cas ce moment de bonheur à l’entrée du gymnase restera gravé ! on nous donne nos diplômes, notre sac à dos , on nous fait des photos et j’entends une voie hurlerrrrrrrrrrrrrrrr bravooooooooooooooooooooooo ma belleeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee je suis fière de toiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii , tu l’as fait ! mon amie Elodie, pleine d’émotion de bonheur, toute émue . Merci ma belle, tu m’as fait chaud au cœur.
Merci Maman, papa d’avoir été là par votre présence ou pensées, merci à mon mari qui a supporté mes 14 mois d’entrainement, merci à mes amis et famille qui ont fait le déplacement, merci à mes vélos, merci à Martine et Guibé pour les délicieux cakes de l arrivée, merci à Hodha pour ce merveilleux book, merci à mon coach, merci à tous ceux qui ont crus en moi, merci à tous les courageux qui ont fait quelques kilomètres avec moi J ,et merci à ma sœur adorée qui m’ a suivi dans ce challenge un peu fou ! J’ai fait grâce à vous tous un très beau voyage !.

Compte rendu de Caroline:

2002/2012 10 ans après je retente les 100 kms de Millau histoire de voir si je peux le terminer!!!
Je demande à Sandrine amie et membre de JCPT de m'accompagner à vélo pour le ravitaillement elle n'hésite pas une seconde : chiche!!
Allez c'est parti avec Tita, et Cécile, membres de JCPT pour une grande aventure humaine.
Course longue et difficile, il faut se préparer à l'effort, l'endurance, la vitesse, les conditions météo…. Ce qui a rendu la course plus difficile que prévu.
Je n'ai rien lâché, je me suis accrochée sous l'œil bienveillant de Sandrine pour finir en 11h50, 16ème féminine, et 2VF2 (et oui changement de catégorie)
OUF c'est fini, belle aventure humaine,
Merci à tous ceux qui m'ont soutenu, envoyé des mots d'encouragements, à bientôt pour d'autres aventures!!

Quand Caroline m’a demandant de l’accompagner sur les 100km de Millau je n’ai pas hésité une minute tout en me disant oupsssss 100km à vélo va falloir assurer !!!
Et puis finalement tout s’est bien passé nous avons passé un merveilleux moment, des paysages à couper le souffle, une ambiance chaleureuse tout au long de la course. Le seul bémol ce fut la pluie au 42ème km qui nous a un peu ralentit et refroidit sur une 30aine de km.
J’ai accompagné mon amie sur une course difficile, je suis super fière de sa performance car sur les 100 km je ne l’ai pas vu beaucoup marcher !!!!
Ce fut une belle aventure que je suis heureuse d’avoir partagé avec elle.

Marseille Cassis

10 nov 2012

Le week-end dernier Je Cours Pour Toi était sur le Marseille Cassis. Nous avions programmé cette course car nous voulions descendre voir Gérard et Dominique de l'Avi Sourire. Donc direction Marseille dés le vendredi soir. Nous sommes accueillis par Dominique et nous partons dîner au restaurant avec Gérard (dont c'est l'anniversaire) et son épouse!!! Le samedi nous nous rendons sur place sur le lieu d'action de Dominique qui s'occupe de personnes en situation de handicap. Elle nous présente à tout le monde et nous faisons le tour de ces installations. Puis nous décidons de faire un petit footing avec Gérard (non voyant) pour tester nos capacités de "guide". En effet même si Dominique sera la guide officielle de Gérard pendant le Marathon des Sables, il nous faut connaître le "langage" pour seconder Dominique pendant cette longue épreuve que sera le MDS, et amener Gérard au bout de son rêve. Donc chacune notre tour (voir photos) nous officions en tant que guide!!! ce fut un moment très riche au niveau humain que de pouvoir partager ces quelques foulées avec Gérard, même si il connaissait le parcours quasi par coeur nous pouvons dire qu'il a mis "sa personne" entre nos mains et nos yeux, nous étions ses yeux !!! Nous étions reliés par un élastique et nous retranscrivions le terrain, les obstacles et tout ce qui nous entourez !!!

Un moment magnifique mais très éprouvant car notre attention devait être à son maximum !!!Après ce petit footing direction le retrait des dossards, nous étions invités par SFR et avons été extrêmement bien reçus. Nous avons dîné le samedi soir en compagnie de tous les coureurs de SFR. Ce fut l'occasion de présenter notre association et notre projet solidaire. Et puis le dimanche direction le Rond Point du Prado pour prendre le départ d ela course. Les conditions météo ne nous sont pas très favorables, le vent souffle à plus de 120 km/h et il fait un froid sibérien !!! Nous nous glissons dans le peloton, en attendant le départ, pour nous réchauffer. 9h30 le gong du départ retenti et nous voilà partis pour 20 km, Gérard et Dominique étant en catégorie handisport, sont partis devant nous, ils nous attendrons au dernier ravitaillement pour que nous puissions passer ensemble la ligne d'arrivée !!!Et au final 20 km... solidaires, courus pour Gérard, pour Dominique, pour l'Avi Sourire !!! Et nous sommes fières de cela !!! Au delà du froid, au delà de l'effort une seule motivation : courir pour EUX !!!

Marseille Cassis

02 dec 2012

Un petit retour en image sur le we des coureuses et coureurs de JCPT. Les Boucles du 17ème, un 10km (2 boucles) dans les rues du 17ème, belle course avec un parcours plein de relances, des routes pavées, des faux plats. Plus de 1500 coureurs étaient sur la ligne de départ.

Du côté de JCPT, Caroline, Cécile, Martine et Roland ont couru sous les couleurs de l'association. De belles performances pour Caroline et Cécile qui terminent respectivement en 47.56" et 47.54". Martine et son lièvre Roland ont passé la ligne d'arrivée en 1h08'18" (son nouveau record) ;-). Sandrine T quant à elle était meneur d'allure 1h, une belle expérience, et termine ce 10km en 59.49". Bravo à tous et bonne récupération.